Accueil du site > Actualités > Offres de thèses : campagne IRSTEA 2014

Offres de thèses : campagne IRSTEA 2014

Campagne d’Etablissement Irstea 2014 Irstea (ex Cemagref) - Institut national de recherche en sciences et technologies pour l’environnement et l’agriculture- est un établissement de recherche public à caractère scientifique et technologique (EPST), sous la double tutelle des ministères chargés de la recherche et de l’agriculture. Il emploie 1 750 personnes et 250 doctorants, 40 post-doctorants, localisés sur 9 sites géographiques en France (Antony, Nogent-sur-Vernisson, Rennes, Lyon, Grenoble, Clermont-Ferrand, Bordeaux, Montpellier, Aix-en-Provence).

Institut de recherche finalisée reconnu dans le domaine des eaux continentales, des écotechnologies et des territoires, Irstea se fixe trois grands défis scientifiques portés par des enjeux sociétaux d’importance : la qualité environnementale et le défi du couplage des méthodes et des technologies ; l’enjeu de l’eau dans le développement territorial et le défi d’approches multisectorielles ; la gestion des risques et le défi de la viabilité.

Les contrats de thèses proposés par Irstea peuvent faire l’objet d’un cofinancement par un partenaire extérieur à Irstea (industriel, organisme professionnel, collectivité, organisme de recherche...).

Le doctorant est lié à Irstea par un contrat à durée déterminée donnant lieu à la protection sociale de droit commun. La durée du contrat est de trois ans. La rémunération mensuelle (janvier 2014) : 1 852 € bruts (1510 € nets).

Les thèmes de recherche sur lesquels Irstea financera des thèses sont les suivants : •Aléas et risques liés au cycle de l’eau (ARCEAU) •Réponses biologiques et écologiques aux contaminations du milieu aquatique : écotoxicologie et bioindication (BELCA) •Développement territorial et agriculture multifonctionnelle (DTAM) •Gestion de l’eau, des usages, des services et de leurs infrastructures (GEUSI) •Innovations technologiques par les sciences pour l’ingénieur au service de l’agriculture durable et l’environnement (INSPIRE) •Modèles, systèmes d’information et gestion viable de l’environnement (MOTIVE) •Qualité des systèmes aquatiques et restauration écologique (QUASARE) •Risques liés aux phénomènes gravitaires rapides, sûreté des ouvrages hydrauliques et vulnérabilité des enjeux (RIVAGE) •Systèmes écologiques terrestres : dynamiques, vulnérabilités et ingénierie (SEDYVIN) •Structures, procédés, écoulements, énergie (SPEE) •Systèmes d’information et de représentation pour la gestion intégrée de l’environnement (SYNERGIE) •Technologies et procédés pour l’eau et les déchets (TED)

Plus de détails sur le site de l’IRSTEA : https://pasi.irstea.fr/fr/campagne/...

Dans la même rubrique :